Happy day’s |
 

Happy day’s

Le Happy Day’s est à la pointe du progrès pour vous offrir un show unique à Paris. C’est à un véritable voyage dans le temps que vous êtes conviés. Bercés par les sonorités des années 60 à 80, du rhythm’n blues au disco en passant par le jazz, vous assisterez à un spectacle interactif inoubliable dans une surface de 500 m2 pensée pour le spectacle musical, avec des écrans géants et une régie « Hi-tech », tout en dégustant une cuisine de qualité.

Après un petit quizz avec le public, Daniel Saint-Jean, le maître des lieux, s’efface pour laisser la place à l’orchestre. Scenic railway à l’envers, on part 47 ans en arrière pour explorer et se remémorer les années 60. C ‘est Mister Ray Charles, The Genius, qui ouvre le bal. Un montage très rythmé nous présente la télévision de l’époque. Un rideau rouge s’écarte pour laisser passer un couple de chanteurs. Tour à tour ou ensemble, l’un jouant le choriste de l’autre, ils incarnent dans un rythme endiablé les stars de cette époque bénie : Ray Charles, Aretha Franklin, Ike et Tina Turner… Le ton est donné, l’ambiance est lancée. Elle se fait soudain langoureuse et torride avec une succession des plus grands slows d’alors, des slows qui sont à jamais imprimés dans le disque dur de notre mémoire amoureuse : When A Man Loves A Woman, Feelings, Try A Little Tenderness… Totale béatitude ! Et pourtant, nous n’en sommes qu’au tout début de nos plaisirs. Enchaînant tube après tube, de Barry White à Patrick Hernandez, sans oublier Gilbert Montagné, les Village People et bien d’autres, l’orchestre et les chanteurs absolument déchaînés entraînent une salle survoltée qui se retrouve debout, mûe par un impérieux besoin de partager ce moment d’insouciance pure et d’allégresse. Pour le final, la relation orchestre-chanteurs-public devient fusionnelle. C’est une fraternelle communion façon gospel qui réunit tout le monde sur deux hymnes incontournables : I Will Survive et, bien sûr, l’indispensable et bien nommé Happy Days

Les douze coups de minuit peuvent s’égrener sereinement, Cendrillon ne se sauvera pas en courant. Elle va rester au bal pour continuer à faire la fête auprès de son Prince Charmant. Elle peut même ôter ses chaussures pour mieux s’éclater car la boîte à musique de Happy Days se transforme pour deux heures de folie en boîte à danser.

 

Informations pratiques : 

HAPPY DAY’S
23 rue Saint Marc
75002 Paris

Du mardi au samedi, diner 20h, spectacle 22H15.

Métro : Richelieu Drouot, Bourse
Parking : Bourse

Téléphone réservation : 01 42 96 81 00

  Happy day's  





© cabaret-paris.fr. Droits Réservés. | Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. | Un service proposé par Neofrance | Crédits

 
Miroirs anciens
 
Mobilier design industriel
Offrir des fleurs
Expositions à Paris
Livres anciens
 
Miroir décoration